Préface à la collection “Bibliothèque asiatique”

Publié le par Debordiana

« Je viens de recevoir pour toi cette lettre de Viénet — du Japon. Je pense que tu peux faire cette traduction de six pages (non signée, bien sûr) et l’envoyer à sa boîte postale. Si par hasard tu n’avais pas reçu le livre, envoie-lui un mot signalant ceci ; en donnant ton adresse de Pise. Et en disant que tu traduiras volontiers cette préface. Pour la traduction, le ton doit être : brillant, insolent. Dans cette préface, on sent l’assurance du révolutionnaire, et aussi le pédantisme du spécialiste. Bref, c’est Viénet, quand par hasard il écrit. Il y a de l’humour ; et aussi de la naïveté qui voudrait être cynique. Dans l’ensemble, c’est une préface assez sympathique, nettement anti-maoïste. Mais qui introduit aussi une “collection asiatique” qui sent tout à fait les habituelles constructions à la Viénet. Sur le vent. »
(lettre de Guy Debord à Gianfranco Sanguinetti, 25 avril 1972.)


[Le texte de la préface bientôt en ligne.]

Publié dans Debordiana

Commenter cet article