Solidarité avec Alfredo Bonanno et Christos Stratigopoulos

Publié le par la Rédaction

Arrestation d’Alfredo Bonanno en Grèce

Il semblerait qu’Alfredo M. Bonanno, selon le site de contre-info anarchiste italien Informa-Azione, serait actuellement entre les mains de la police grecque qui l’accuserait de participation à un hold-up.

Alfredo Bonanno, anarchiste italien né en 1937, éditeur des Edizioni Anarchismo, contributeur théorique déterminant de l’anarchisme insurrectionnaliste moderne et propagandiste infatigable.

Il est connu des lecteurs de Non Fides puisque nous avons contribué à diffuser et traduire des parties de ses écrits qui nous ont semblé la plupart du temps intéressants, souvent justes. Parfois avec des réserves et parfois sans.

Il n’y aurait pour le moment pas plus d’informations. Ce à quoi nous tenterons de remédier dès que possible.

Pour lire les rares textes traduits en francais d’Alfredo M. Bonanno, cliquez ici.


Sur les arrestations d’Alfredo Bonanno et Christos Stratigopoulos en Grèce

La police grecque confirme les arrestations des deux anarchistes italiens et grecs Alfredo Bonanno et Christos Stratigopoulos. L’antiterrorisme grec est déjà sur le coup.

Les deux anarchistes auraient été arrêtés suite à un braquage à main armée à Trikala (en Thessalie). Il aurait eu lieu à 10h35 du matin. Camouflé d’une perruque, d’une moustache, de verres épais de myopie et d’un chapeau de jockey, Christos Stratigopoulos serait entré dans la banque muni d’un revolver et aurait libéré 46.900 euros de la banque.

Selon la presse grecque, il aurait alors donné l’arme et le butin à Alfredo Bonanno avant de fuir au volant d’une voiture de location. Christos sera arrêté 20 minutes plus tard sur l’un des barrages établis par la police à 6 km sur l’autoroute Trikala-Kalampaka. Alfredo sera arrêté lui, après que la police ait trouvée l’arme et le butin du braquage. La police s’appuierait également sur le témoignage d’une balance ayant assisté au braquage.

Attention cependant, car il s’agit la des constructions policières relayées par les médias.

Les deux accusés ont été amenés devant le procureur pour être interrogés.

Selon la presse italienne, «l’antiterrorisme international» aurait été mis en alerte.

Il y a des myriades de façons d’exprimer une solidarité agissante avec ces deux compagnons anarchistes et tous ceux actuellement séquestrés par l’État grec pour taire des pratiques dont la généralisation pourrait lui être fatale.
Sur cette page, vous trouverez toutes les adresses des missions diplomatiques grecques sur le territoire français.

Non fides, 2 octobre 2009.


A. Bonanno in Griechenland festgenommen

Alfredo Bonanno und ein bisher nicht genannter Mann griechischer Herkunft wurden in Trikala - Griechenland festgenommen. Ihnen wird ein Bankueberfall vorgeworfen.

Der italienische Anarchist Alfredo Maria Bonanno wurde gestern gemeinsam mit einer anderen Person aus Griechenland verhaftet. Ihnen wird ein bewaffneter Raubueberfall in einem Bankinstitut der Stadt Trikala vorgeworfen.

Die genaueren Informationen sind bisher zu vage um diese hier zu berichten.

Soweit nur die Basics. Laut seiner Lebensgefaehrtin geht es Bonanno gut soweit.

A. Bonanno ist bekannt fuer seine provokative Form des Schreibens. 1977 wurde er fuer seinen Text »Die bewaffnete Freude« deswegen 1 1/2 Jahre eingesperrt.

Er ist Autor vieler Texte, unter anderen, »Die anarchistische Spannung,« »Lasst uns die Arbeit zerstoeren,« »Vom Zentrum zur Peripherie,« »Distruggiamo la religione,« etc.

1997 wurde er vom italienischen Staatsanwalt Marini und den italienischen Behoerden als Fuehrer einer fiktiven anarchistischen Bande (ORAI - Revolutionaere Anarchistische Insurrektionalistische Organisation) bezeichnet und zu 6 Jahren Knast verurteilt.

Damals schon wurden Reden die er im Hoersaal der Uni von Thessaloniki - Griechenland hielt, als »Geheimtreffen« bezeichnet und gegen ihn im italienischen Verfahren verwendet.

2003 musste er dafuer 2 Jahre in Triest absitzen und weiters in Hausarrest.

Nach letzten Infos wird er am Montag dem Richter vorgefuehrt.

Ueber die zweite Person ist nur das Alter offiziell bekanntgegeben: 46 Jahre.

Indymedia Allemagne, 2 octobre.

Commenter cet article

antifa 05/10/2009 17:17