Condamnation des manifestants du 24 janvier 2009

Publié le par la Rédaction

Procès des huit ce lundi 5 octobre

Une seule personne a été relaxée.
Une personne a pris 4 mois avec sursis, assortis de 18 mois de mise à l’épreuve sous contrôle judiciaire.
Toutes les autres personnes ont pris 2 mois avec sursis, avec en plus, pour trois d’entre elles, des dommages et intérêts s’élevant à environ 900 euros par personne.

D’autres précisions plus tard.

Ultra Human Dignity, 8 octobre 2009.



Manifestants interpellés passent au tribunal

Lundi 5 octobre 2009,
Procès des inculpé-e-s solidaires des inculpé-e-s

Samedi 24 janvier 2009 avaient lieu une série de rassemblements et de manifestations partout en France, dans le cadre des Dix jours contre l’antiterrorisme, et de la semaine internationale de solidarité avec Isa (inculpée sous régime antiterroriste).

Une manifestation avait lieu à Paris-Barbès, à 15 heures. Mais alors qu’un cortège de quelques deux cent personnes était en train de se former, les gardes mobiles l’ont immédiatement encerclé et ont chargé à deux reprises. Près de 120 personnes ont été interpellées, subissant un contrôle d’identité de plus de 4 heures dans divers commissariats de la ville. Quinze personnes ont été choisies de manière arbitraire pour rester en garde à vue et passent en procès.

Sept d’entre eux sont passé-e-s en procès le mercredi 6 mai 2009 et ont été relaxés. Les autres comparaissent le 5 octobre.

Soyons nombreux-ses
Lundi 5 octobre à 13h30
À la 23e chambre du TGI de Paris - métro Cité
Pour exprimer notre solidarité.

Infozone, 1er octobre
Liste d’information pour la France sauvage.

Commenter cet article