Tarnac fête les Partisans

Publié le par la Rédaction


Une fête des Partisans est organisée à Tarnac (Corrèze) les 21, 22 et 23 août en solidarité avec les inculpés de l’antiterrorisme.

C’est la fête au village. Une fête pas comme les autres dans un village pas comme les autres. C’est là en effet qu’un cyclone médiatico-policier est venu traquer l’épicier ultra-anarcho-autonome dans le cadre d’une opération antiterroriste à grand spectacle. Depuis le 11 novembre 2008, un curieux sentiment hante donc le plateau des Millevaches. «Mort aux vaches !» disent en chœur les habitants de Tarnac et un paquet de gens qui ont une certaine idée du droit et des libertés dans notre belle république «patrie des Droits de l’Homme».

Où en sommes-nous ? Après plus de six mois de prison préventive, Julien Coupat (présenté comme le « chef » d’un gang de saboteurs par des médias au garde-à-vous) est enfin sorti de taule le 28 mai. Une «libération» qui ne change rien au fond puisqu’il reste, avec huit autres co-inculpé-e-s, sous contrôle judiciaire et en résidence surveillée. Une extravagante mise en examen pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste» leur colle toujours aux basques malgré des dossiers archi vides…


Le ridicule acharnement politico-judiciaire continue, alors la résistance reste vive. Ce week-end, à Tarnac, elle prend la forme de rencontres et de spectacles. «Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?»…


Programme (grosso modo)
Vendredi 21 août, à 20 heures, au Magasin général, projection de Off the Pigs.
Samedi 22 août, à la salle des fêtes, échange sur La fonction culturelle de l’antiterrorisme (à 14 heures), repas avec salades et grillades (à 19 heures), concert avec Vialca et The Dreams (à 21 heures).
Dimanche 23 août, à la salle des fêtes, échange sur Habiter l’état d’exception (à 14 heures), spectacle d’après Matin brun de Franck Pavloff (à 17 heures), GIGN spectacle de Carnage productions (à 19 heures), repas avec potée de choux et petits salés (à 20 heures), bal avec Wild Mimi antigroove syndicate (à 21 heures). Intermèdes rock à l’orgue de barbarie (Sex Pistols, Trust…) durant la journée.
Bonus les 28, 29 et 30 août avec des concerts de Fantazio, de High Tone et une discussion sur l’enfermement.

Paco - Le Mague, 21 août 2009.

Commenter cet article