Un accident du travail journalistique à Bagnolet

Publié le par la Rédaction

BFM TV : rectification sur l’agression dun journaliste à Bagnolet

Le rédacteur en chef adjoint Marc Cantarelli précise les circonstances de lincident.

Un technicien d
une équipe de BFM TV sest bel et bien fait agresser juste avant 13h aujourdhui, à Bagnolet, par deux hommes en scooter.

Mais alors que les premières informations évoquaient un coup de poing reçu en plein visage par la victime, Marc Cantarelli, rédacteur en chef adjoint, tient à rectifier : «Contrairement à ce quaffirme lAFP, le chef du car régie na pas pris un coup de poing au visage. En fait, le scooter sest arrêté à sa hauteur : lun des deux passagers est descendu pour donner un coup de pied à la caméra quil tenait et il sest pris la caméra au visage.»

L
incident sest produit juste avant un duplex pour lédition de 13h (annulé pour le coup) et sest déroulé si vite que léquipe présente (deux JRI et une reporter) na pu intervenir.

«Ça devient très compliqué pour nous d
intervenir dans certains quartiers en période de tension» reconnaît Marc Cantarelli. «Les journalistes des chaînes dinfo en continu sont particulièrement exposés : on arrive les premiers sur les lieux et on reste plus longtemps sur place.»


Selon Cantarelli, les deux agresseurs s
en étaient pris un peu avant aux journalistes dautres chaînes. Le technicien agressé est revenu à la station avec une pommette gonflée, avant de partir se faire examiner aux urgences. On ne sait pas encore sil portera plainte.

Leur presse (BFM TV), 10 août 2009.

Publié dans Presse

Commenter cet article