Les "anti-pub" soutiennent le briseur de sucettes Decaux

Publié le par la Rédaction


Un appel à manifester à Niort est diffusé sur Internet, en soutien au jeune homme poursuivi pour la destruction de panneaux publicitaires.

Le site Internet anarchiste «le Jura Libertaire» a appelé samedi ses sympathisants à venir manifester à Niort, le 30 juillet prochain, à l’occasion de la comparution au tribunal d
un jeune homme poursuivi pour des dégradations de «sucettes Decaux». Cet appel a été relayé lundi sur un second site «Brigade anti-pub».

Le Poitevin dorigine niortaise avait été arrêté le 6 juillet, dans le cadre denquête portant sur du vandalisme «anti-pub», commis à La Rochelle, Poitiers et Niort. Il sera jugé au TGI de Niort à la fin du mois, et se trouve actuellement en détention provisoire, dénonce lauteur du blog Jura Libertaire : «La police veut un coupable et la justice un bouc émissaire idéal pour toutes les actions anti-pub dans la région Poitou-Charentes. Pour de lanti-pub, notre camarade est en prison…»

«Une répression démesurée»

«Ainsi, nous devons être nombreux ce jour-là à Niort, exprimer notre soutien, notre rage et notre solidarité, poursuit le message posté sur le blog. Il n
est pas seul ! Nous appelons tous les gens concernés et dégoûtés par cette société marchande et sa propagande publicitaire à être présents lors de son procès le 30 juillet au tribunal de Niort à partir de 14 heures pour lui montrer notre soutien, notre amitié et lui donner du courage. Cette répression aussi démesurée soit-elle ne distillera pas la peur en nous.»

Le blog «Le Jura Libertaire» se présente lui-même comme «un outil quotidien d
information, de diffusion, dexpression antiautoritaire et autogestionnaire. [Il] reflète des activités réelles, des luttes concrètes, en faisant connaître des réalités, en activant des solidarités, et en fournissant des munitions théoriques aux combattants.»

L
audience du Jura Libertaire dépasse largement son département dorigine : il avait déjà fait parler de lui fin juin dans le Poitou-Charentes en appelant à bloquer le transfert des détenus entre la prison de Poitiers et les nouvelles cellules de Vivonne.

Le site «Brigade anti-pub» propose quant à lui «des forums bourrés de conseils, des autocollants à imprimer, des vidéos, des galeries remplies à ras bord de photos d
actions» destinés à ceux qui veulent «combattre la publicité». On verra le 30 juillet quelle est leur capacité de mobilisation en Deux-Sèvres.

Leur presse (Sébastien Kerouanton,
La Nouvelle République du Centre-Ouest), 16 juillet 2009.

Publié dans Agitation

Commenter cet article