Vincennes, 7 juillet 2009

Publié le par la Rédaction

Centre de rétention de Vincennes,
mardi 7 juillet, le matin


La grève de la faim continue mais la pression monte. Il y a deux heures de cela, donc vers 12h30, la police est venue chercher deux grévistes qui devaient être libérés à 16h00 aujourd’hui, pour les expulser. Lun des deux est lauteur de ce témoignage.

«Le mec qui a avalé des lames a été transféré à lhôpital. Comme il refuse les soins, il nous a appelé pour dire quils lavaient attaché au lit et quils lui avaient injecté des trucs avec une seringue. La Cimade ne sait même pas où il est.

Pour l'instant il n
y a toujours aucun nouveau. Il y a un nouveau commandant de bord. Hier soir, il a fait une fouille générale des chambres. On a tous dû descendre dans la cour. Après il a fait une fouille individuelle. Il y a toujours des tentatives dintimidation pour ceux qui ne mangent pas. Ils demandent aux grévistes de se signaler au guichet. Ils disent quils doivent calculer le nombre de repas à acheter. Mais on a refusé.

Le capitaine nous a menacé, il veut nous faire croire qu
il y a un risque davoir un casier judiciaire par rapport à la grève de la faim. On est allé discuter avec lui.»

Commenter cet article