Action directe des travailleurs du port de Marseille

Publié le par la Rédaction

Marseille : Action syndicale violente au port

Le siège du grand port maritime de Marseille a été vandalisé lundi par une quarantaine de salariés du GPMM, a déclaré la direction du port.

«Une quarantaine d’individus portant les tenues de travail du grand port maritime de Marseille, et dont certains étaient armés de haches, de barres de fer et revêtus d’une cagoule, ont violemment envahi le siège du GPMM», a-t-elle précisé dans un communiqué. Le bureau du directeur général, Jean-Claude Terrier, aurait notamment été «entièrement saccagé à coups de hache».

La direction du port a décidé de déposer plainte. Ces incidents interviennent alors que direction et syndicats de l’enceinte marseillaise s’opposent sur la réforme portuaire.

Leur presse (Le Journal du dimanche), 29 juin 2009.

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article