No Border : Prolongation de garde à vue pour onze des bloqueurs de Lesquin

Publié le par la Rédaction


Suite au blocage du centre de rétention administratif pour les migrants de Lesquin le mercredi 24 juin, vingt six personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue.

Quinze ont été libérés après 24 heures de garde à vue avec un rappel à la loi pour organisation d'une manifestation sans déclaration préalable, et onze sont encore en rétention au commissariat central de Lille. Aucune dégradation ne leur est reprochée mais leur garde à vue a été prolongée de 24 heures ce matin pour des raisons qui nous restent inconnues, sauf qu’une majorité d’entre eux refuse de déposer leurs empreintes digitales. Les avocats de l’équipe juridique ne parviennent pas à avoir de nouvelles et parlent d’éventuelles comparutions immédiates.


D’après les témoignages des personnes libérées, les conditions de détention ne sont pas respectées (pas d’eau ni de boissons, aucune nourriture pendant 24 heures pour les nombreux végétariens, refus d’accès à un médecin, obligés de dormir sur le sol nu sans couverture, provocations…).

Nous nous sentons totalement impuissants face à une justice arbitraire et répressive, et ne savons pas à quel soutien appeler sans subir de nouvelles répressions.

Commenter cet article