Un terrorisme sans terreur

Publié le par la Rédaction


Entretien avec Michel Deutsch et Éric Hazan



sous ce terme du terrorisme, qui s’étend de façon rampante et polycentrique, sous ce terme on regroupe tout une série d
activités qui nont plus rien à voir avec le terrorisme

le terrorisme c
est aujourdhui limage du mal qui était autrefois le communisme, il a remplacé le communisme comme le mal absolu, mais il est beaucoup plus fantomatique, car on peut dire que le communisme avait une existence indiscutable alors quaujourdhui en France le terrorisme…

donc le terrorisme c
est une chose, et lanti-terrorisme cest tout autre chose, lanti-terrorisme et le terrorisme sont liés en rien, il y a le terrorisme qui existe, quon peut considérer qui existe sous la forme dattentats aveugles contre des civils, et puis il y a lanti-terrorisme qui est un immense moyen de gouvernement, un immense moyen de contrôle de la population

grâce à l
instauration de quelque chose qui nexistait plus depuis la fin du Second Empire, cest-à-dire la criminalisation de lintention, puisque la grande cause dinculpation dans les affaires prétendûment de terrorisme, cest lassociation de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste

tous les mots sont pesés, association c
est quoi, cest nous dans cette pièce, malfaiteurs daccord, en relation ça cest absolument crucial, cest-à-dire si mon téléphone est dans ton agenda, nous sommes en relation…

… la relation avec, c
est absolument redoutable, et une entreprise, cest également redoutable, cest pas un acte une entreprise par conséquent, cest une préparation

autrefois avant la législation anti-terroriste, on pouvait être inculpé, emprisonné, condamné que pour des faits… aujourd
hui on est inculpé, condamné, emprisonné éventuellement pour des intentions, et cest là que les livres entrent en jeu parce que au fond pour connaître les intentions de quelquun, il faut connaître ses opinions, et pour connaître ses opinions, les livres quil a en sa possession et
a fortiori quil aurait écrit sont évidemment un indice à charge, enfin en tout cas un indice de linstruction très clair

donc il est tout à fait normal que
linsurrection qui vient soit entièrement versé au dossier de linstruction de Julien et des inculpés de Tarnac, et ça permet de savoir quelles sont les opinions et de là quelles sont leurs intentions, et ces intentions sont criminalisées, cest pour ça quils sont en prison

Commenter cet article