Un jeune de 17 ans assassiné par la police à Bienne

Publié le par la Rédaction


Hier soir à Bienne, un jeune de 17 ans est mort pércuté par en train en tentant d’échapper à la police. Nous avons écrit ce communiqué et allons le distribuer dans les bars, boîtes de nuit et salles de concert à Bienne ce soir. nous appelons les gens à reproduire et distribuer ce texte.

Aujourd
’hui les flics nous courent après.
Demain ils nous tireront dessus.


Vendredi soir à Bienne vers 3 heures du matin, un jeune de 17 ans (pour l
instant son nom nest pas connu) est mort, percuté par un train en tentant déchapper à la police. Son crime ? Tirer une charette de bois qui semblait suspecte au regard des flics. La chasse aux jeunes est devenue monnaie courante, mais cette fois ça a tourné au drame. Dans sa volonté de mettre la jeunesse au pas, l’État a développé un arsenal de réglements et dispositions digne de «la lutte contre le terrorisme». Interdictions de périmètre, interdictions de rassemblement, prisons pour mineurs, stages de rééducation et couvre-feu (Viège est la dernière commune à ladopter). La jeunesse passe ses nuits à fuir les flics.

Que le bois que transportait le jeune était volé (ce qui reste encore à prouver) n
est pas le problème. Le problème cest que pour satisfaire la soif de sécurité alimenté par des politiciens et des médias hystériques, les flics coursent les jeunes jusquà risquer de les tuer. Que ce soit dans les banlieues françaises, dans les rues dAthènes ou dans le métro dOakland, nous sommes tous et toutes concernéEs.

Aujourd
hui ils nous courent après. Demain ils nous tireront dessus.

Nous sommes tous et toutes Zyed Benna et Bouna Traoré.
Nous sommes tous et toutes Alexis Grigoropoulos.
Nous sommes tous et toutes Oscar Grant.
Nous sommes tous et toutes ce jeune de 17 ans.
Nous sommes tous les morts assassinés par l
’État.

Montrons-leur que nous les laissons pas tuer nos frères et sœurs en silence.
Rassemblement demain dimanche à 18h00 devant la gare de ta ville.
Nous transmettons nos condoléances aux proches de la victime
Pas de justice, pas de paix !

Fais circuler l
info.


À Zurich
Après minuit une centaine de gens a participé à une manif contre cette chasse inacceptable a Bienne la nuit passée. On a emporté un charriot à musique et une banderole «Police partout - justice nulle part».
Cette nuit la station de police près de la «Langstrasse» à Zurich a été colorée pour protester contre la mort inacceptable d’un jeune chassé par la police et mort hier à Bienne. Nique la police !!!

Indymedia Suisse romande, 31 mai 2009.


Tentant déchapper à la police, un jeune est happé par un train

Drame. L’accident est survenu dans la nuit de vendredi à samedi à Bienne.

Un jeune homme de 17 ans, domicilié dans le canton de Zurich, a été tué par un train dans la nuit de vendredi à samedi à Bienne en tentant déchapper à un contrôle de police. Avec deux autres personnes, il a traversé les voies de chemin de fer.

Une patrouille de police a repéré, vers 03h00, trois personnes — deux mineurs et un jeune adulte — qui marchaient près de la gare avec une charrette chargée de bois, a indiqué samedi la police cantonale bernoise. Les policiers ont alors fait demi-tour pour aller procéder à un contrôle.

Mais les trois jeunes hommes avaient déjà pris la fuite en escaladant un talus en direction des rails. Deux policiers les ont alors pris en chasse et ils ont vu le jeune homme être happé et tué par un train. Ses compagnons n
étaient plus là, mais ils sont revenus sur les lieux après avoir constaté quune ambulance et des forces de police arrivaient.

Leur presse (AP), 30 mai 2009.

Commenter cet article

Maurice Simonetto 31/05/2009 20:12

Nous vivons en 2009 où l'arraisonnement d'un sois-disant suspect dégénère d'une façon ignoble , nous voici des animaux à la course du prédateur et du prédaté .Des enfants sur notre sol de la démocratie directe. UN SCANDALE DE LA SéCURITé D'ÊTRE BIEN MORT !