Z - Revue itinérante d'enquête et de critique sociale

Publié le par la Rédaction

Z roule

Nous croyons que s’immerger dans le cours des événements permet de mieux les raconter.
Pour chaque numéro, nous quittons le bureau de Montreuil pendant quelques semaines. Certains d’entre nous partent à bord de Gigi, un camion-tiroir, qui se fait doubler par les mobylettes. Il est notre rédaction mobile.
Pour ce premier numéro, nous nous sommes installés dans le Tarn, chez des paysans.




Z lutte

Z n’est l’organe d’aucun parti, ni le reflet d’un engagement monolithique. Refusant les étiquettes, nous assumons nos prises de position qui, au-delà de ce journal, peuvent nous impliquer dans divers combats.
Tâchant au mieux d’expliquer nos contradictions, nous ne croyons pas à la neutralité affichée par la plupart des médias.


Z relie

En lançant ce nouveau journal, nous tentons de montrer les pistes empruntées ici et là pour ceux qui se demandent comment agir chez eux. Il pourrait servir d’outil de liaison et de réflexion à des expériences qui se nourriraient les unes des autres.
Dans notre camion, nous transportons un infokiosque (une bibliothèque de revues et de textes théoriques et pratiques). Il est mis à la disposition de tous ceux qui le croisent au cours de notre itinérance.
Avec les personnes qui nous accueillent, nous organisons des réunions publiques, participons à des luttes et des chantiers locaux.


Z tourne


Il n’y a pas de hiérarchie ni de spécialisation au sein de la rédaction et chacun s’efforce de transmettre ce qu’il sait déjà faire.
Les décisions, relectures et engueulades sont collectives. La plupart des contributions est réfléchie en commun. Par conséquent, l’ours est notre signature.


Z prend le temps

En bon canard-tortue, ce journal ne se presse pas. La lenteur est une idée qui nous plaît bien, un coin c’est tout.

Peu attirés par les excitations médiatiques habituelles, nous prenons le temps d’échapper à l’actualité, à 50 km/h sur les routes départementales, loin des autoroutes de l’information.
Z est un journal à géométrie variable  : selon les rencontres, les moyens, les soutiens, il aura un nombre de pages différent à chaque numéro.


Z galère

Z est un journal qui paraît pour l’instant trois fois par an, sans la moindre ambition lucrative.
Une quinzaine de personnes non rémunérées ont collaboré à ce premier numéro depuis Montreuil, Nantes ou Troyes.
Si nous arrivons à récupérer suffisamment d’argent de la vente du premier numéro pour mettre de l’essence dans le camion, ce sera déjà bien.


Z invite

L’ensemble des lecteurs peut contribuer à le rendre plus varié, plus beau, plus lisible, plus créateur.
N’hésitez pas à nous proposer vos articles, remarques, photos, illustrations, polices de caractère, croquis, etc.


Z

Publié dans Presse

Commenter cet article