Lambersart : Deux voitures de la police municipale incendiées

Publié le par la Rédaction


Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi, à Lambersart. La piste de délinquants locaux est évoquée.

Il est environ 3h30, hier. Sur le parking des ateliers de la ville de Lambersart, avenue de
Verdun, deux voitures de la police municipale garées là flambent. L’incendie, dorigine volontaire, se propage à la façade arrière de lannexe de la police municipale. Les pompiers léteignent. Bilan : les deux véhicules détruits et peu de dégâts dans le bâtiment. Le ou les auteurs se sont a priori introduits sur le site en escaladant un mur ou grillage denceinte, pas très haut.


Selon Marc-Philippe Daubresse, maire de Lambersart, «notre présomption» est celle dun «règlement de comptes». Les patrouilles de la police municipale ont en effet «redoublé» ces temps-ci dans un quartier où des incivilités sont commises depuis quelques mois par «une petite bande de jeunes». Ces derniers ont-ils voulu se venger ? Rien ne permet de laffirmer. Il sagit dune piste parmi dautres. «Tout cela doit être vérifié», relève M. Daubresse.

Pour les treize policiers municipaux de Lambersart, le coup est rude. Fin 2007, un cocktail Molotov avait été lancé contre un de leurs véhicules, au Pacot. Sans gros dommages. Cette fois, deux de leurs trois voitures sont perdues. Elles ne seront pas remplacées tout de suite : «Il faudra au moins un mois. Nous avons aussi des scooters et vélos mais ça va nous perturber», note Yvon Cousin, premier adjoint. Des violences urbaines dans la plutôt chic et relativement tranquille Lambersart, c
est rare : «On nest pas habitués à ça. Des voitures qui brûlent, ce nest pas limage de la ville.» Les soucis de sécurité locaux concernent surtout les «incivilités» ou «cambriolages». La police de Lille enquête.

Leur presse (La Voix du Nord), 21 mai 2009.

 

Commenter cet article