La bataille de Gijón, 20 mai 2009

Publié le par la Rédaction

Chantiers navals de Gijón (Asturies) :
Violents affrontements


Les travailleurs des chantiers navals de Gijon (Asturies) résistent depuis plusieurs jours contre la fermeture programmée du site le 31 mai prochain.

Retranchés à l’intérieur du site depuis plusieurs jours, ils font face au lock-out décidé par l’entreprise.


Aujourd’hui mercredi 20 mai, ils ont tenté de sortir en manifestation pour aller vers le centre-ville mais la police anti-émeute les en a empêché bloquant toutes les sorties du chantier naval et pénétrant ensuite sur le site.


Les affrontements se sont déroulés toute la journée. Les salariés ont riposté à l’aide de frondes, lances à incendie, cocktails Molotov, boulons … et même des grues depuis lesquelles ils ont manœuvré des containers en feu sur les forces de police.


Les salariés revendiquent la reprise de l’effectif par la Pymar, entreprise d’État qui dépend du ministère de l’Industrie et qui gère actuellement les chantier naval.

Bellaciao, 20 mai 2009.





Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article