Pape = Sida

Publié le par la Rédaction

Le chemin de Compostelle souillé par des tags

L’affaire se trame dans les bois de Brandoux, une forêt qui sétire entre Valencogne, Paladru et Le Pin, dans lIsère. Dense et inaccessible en voiture, le site ne peut être atteint quà pied, à VTT ou à moto. Une portion du chemin de Compostelle la traverse. Pour faciliter la progression des pèlerins, un balisage guide la marche. Il se compose dun fond bleu, sur lequel apparaît, en surimpression, une coquille jaune. Or, depuis un mois et demi, une inscription rédigée à la peinture noire a fait son apparition sur 30 balises : «Pape = Sida». Une première fois début avril, puis une deuxième fois mi-avril et enfin une troisième fois début mai.

Si la forme de lincivilité scandalise, le fond provoque aussi agacement et incompréhension des responsables du chemin : «Le chemin de Compostelle est le premier itinéraire culturel européen, inscrit par lUnesco au patrimoine mondial de lhumanité. Il est ouvert à tous et à toutes les confessions. Ce nest donc pas une chasse gardée des catholiques. Nous navons rien à voir avec le pape, il ne faut donc pas tout confondre.»

Leur presse (Le Progrès), 15 mai 2009.

Commenter cet article