Attentats antilumineux à Dole (Jura)

Publié le par la Rédaction

Le Clan du néon a frappé

Il y a un an, dans notre édition du 13 avril, nous faisions toute la lumière sur le Clan du néon : le groupe de lutte contre le gaspillage d’énergie en éteignant les néons laissés allumés la nuit devant les boutiques…

Une pratique qui profite d’un vide juridique, mais qui agace les commerçants. Le Clan du néon
poursuit manifestement ses actions de temps en temps, comme en témoignait hier matin ce communiqué d’explication scotché sur la vitrine d’un opticien de la rue de Besançon et qui débute ainsi : «Commerçant, votre enseigne lumineuse a été éteinte par nos soins !» Le groupe explique ensuite que son action répond à une double volonté : «en finir avec les consommations inutiles d’énergie et avec l’agression publicitaire outrancière et permanente». Et de poser la question : «Est-il réellement nécessaire de laisser vos enseignes et vitrines allumées après la fermeture de votre magasin ?» Si la lumière est fermée, le débat est ouvert. Les plus anciens se souviendront des années de couvre-feu…

Leur presse (Serge Dumont - Le Progrès), 2 mai 2009.

Publié dans Agitation

Commenter cet article