Premier Mai : Pink Block féministe à Paris

Publié le par la Rédaction

La SOLIDARITÉ c’est vital,
pour les gouines, les trans et les pédales


On a touTEs quelque chose en nous de salariéE exploitéE, de chercheurE mépriséE, de chômeurE désindemniséE, d’étudiantE dévaloriséE, d’ouvrierE licenciéE, de locataire augmentéE, d’usagerE-du-système-de-santé-dont-les-restes-à-charge-augmentent … et on en a ras-les-couettes !

Dior, Chanel, Vuitton :
NATIONALISATION


Quand il s’agit d’octroyer des deniers publics pour renflouer des banques ou des entreprises — sans pour autant contrôler leur gestion ni leurs dirigeants — l’État en trouve, mais pour financer les services publics, les retraites, la sécu, les caisses seraient vides … ça va pas non ?

Le capitalisme, c’est pas moral
La MORALE, c’est pas capital


Et puis, on ne nous fera pas croire que le système capitaliste va être «maîtrisé» par des «patriotismes économiques» et autres retours à l’économie de papa. Bref, sous couvert de moraliser l’immoralisable, on nous refourgue du nationalisme et du patriarcat.

UnE autre monde est POSSIBLE

Alors maintenant on arrête de foncer dans le mur et de raisonner à court terme pour sauvegarder les investissements de grand papa, on répartit les richesses fissa : le luxe pour touTEs, maintenant !

Et donc on CRIE de Denfert à Bastille, ce vendredi 1er mai
dans un PINK BLOCK féministe :
rejoignez-nous !

RENDEZ-VOUS à 14h devant l’entrée principale
de l’hôpital saintVincent-de-Paul à Paris
(82 av. Denfert-Rochereau, vers la rue Cassini)

Panthères roses - HNS-info, 28 avril 2009.

Publié dans Genres & sexualités

Commenter cet article