Sabotage partout, répression partout : EDF/GDF

Publié le par la Rédaction

Compans. ERDF-GRDF :
Reprise du dialogue aujourd’hui


Les grévistes occupent depuis hier le site de la direction régionale.

Enfin une éclaircie dans un ciel très chargé ? Après 26 jours d’une grève dure, direction et syndicats de ERDF et GRDF, les filiales distribution dEDF et GDF, se sont donnés rendez-vous pour aujourdhui, 14 heures, pour entamer des négociations. Des négociations qui seront menées métier par métier. Pour Marc Courdés, responsable régional CGT Mines-Énergie, cette reprise du dialogue est «une satisfaction». Du côté de la direction, on se disait déjà «prêt à reprendre les négociations mais pas sur la base de menaces et dagressions».


Depuis 27 jours, le fossé s
est creusé au sein de cette vaste entreprise entre syndicats et responsables, chaque partie accusant lautre de provocation et dintimidation. Hier matin, les grévistes qui occupaient le site des Sept-Deniers ont levé le camp. Cent cinquante à deux cent véhicules ont convergé vers la direction régionale, boulevard de Sébastopol, dans un concert de klaxons. À midi, les conducteurs, le visage caché sous des cagoules, ont pénétré sur le site et stationné leurs engins. «Après 26 jours sans réponse de la direction, nous avons décidé de venir au plus près delle», observait hier matin Marc Courdés.

Vers 13 heures, les grévistes sont montés à l
étage de la direction. Dans le bureau du cadre qui a planché sur le projet dexternalisation, projet combattu par les syndicats, les papiers et le mobilier, à lexception du bureau lui-même, ont volé par les fenêtres. Les manifestants voulaient rencontrer Jacques Massot, le directeur régional. Celui-ci nest pas venu sur le site hier. Après quelques heures tendues, une délégation a rencontré la directrice des ressources humaines, numéro deux régional. Hier soir, les grévistes ont maintenu loccupation du site.

Dégradations et plaintes

«Blocage de sites, vols, vandalisme, utilisation des véhicules de l
entreprise, coupures sauvages » : la direction a dénoncé dans un communiqué «des actes isolés de malveillance». Plusieurs plaintes ont été déposées, la dernière date de samedi. Sur le site des Sept-Deniers, lautocommutateur qui gère les communications téléphoniques a été «vandalisé», explique la direction. Hier, une dizaine de véhicules dont les roues avaient été retirées reposaient à même le sol. À Saint-Alban, hier matin, des grévistes ont également endommagé lautocommutateur. Pour la CGT, Marc Courdés a répondu point par point. Les coupures ? «On a décidé de ne plus ennuyer les usagers et deffectuer des coupures internes.» Les roues enlevées ? «Cest une réponse à la direction qui a repris des véhicules en Ariège.» Les cagoules ? «La direction veut savoir qui conduit pour porter plainte pour vol.»

Leur presse (La Dépêche), 21 avril 2009.



Répression lors de la manifestation à La Défense devant la tour EDF

Un collègue demande à tous les agents EDF GDF / ERDF GRDF de faire suivre très largement ce document, preuve s’il en fallait une que le dialogue social, le respect des agents, de ceux qui ramènent les richesses au sein de nos entreprises est à des années lumières de tout ce qui peut se lire dans les documents rédigés par nos directions, ou dans leurs journaux de propagande que nous recevons tous les mois à notre domicile…

Voilà ce qui ce passe réellement dans notre entreprise, au pied le la tour PB6, cette semaine (21 avril 2009), lorsque les CRS chargent une poignée d’agents réclamant une prime et deux NR… ! ! !

Est-ce que la situation est identique, lorsque les actionnaires réclament plus de dividendes, des millions d’euros supplémentaires ?

Est-ce que la brigade financière intervient, lorsque nos patrons s’octroient des stocks options en millions d’euros, des augmentations de salaire à plus de 120% ?


Lacrymos, CRS blessé etc. (enfin eux c’est leur métier faut pas verser une larme quand même !) car sur l’image, au sol, un agent est blessé.

Une femme, manifestante, a même été frappée par les CRS, commandités par notre Direction !

On a le droit depuis deux semaines à des gorilles, vigiles, maîtres chiens, postés à l’entrée…

Sans badge on ne passe pas, ils sont devenus complètement paranos, et maintenant on a le droit à une compagnie de CRS !

Si vous en avez l’occasion allez sur le site Internet de I-télé (la télé de l’info) la seule chaîne à avoir tourné et diffusé des images du matraquage … car comme d’habitude … rien, aucun reportage, sur France télévision et TF1 !

L’ORTF, la télévision du Général De Gaulle est de retour…

N’hésitez pas à envoyer massivement ce message pour que la maximum de collègues sachent que maintenant même à EDF nos dirigeants on tellement peur qu’ils sont capables de tout, même du pire.

Bellaciao, 24 avril 2009.

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article