Jura : La gendarmerie d'Andelot taggée

Publié le par la Rédaction

Des tags sur la brigade de gendarmerie
et du vandalisme


Surprise samedi matin à la brigade motorisée d’Andelot-en-Montagne qui a découvert des graffitis sur le mur des garages.

La brigade de recherches de Champagnole est venue constater les faits après la plainte déposée par la commune dAndelot, propriétaire des locaux de la gendarmerie.

Ces graffitis à la peinture verte ont dû être réalisés entre 23 heures et 6 heures du matin.


Les enquêteurs n
établiraient pas de lien avec les actes de vandalisme commis la même nuit à labribus du village où il a été constaté un départ de feu et une poubelle renversée dans les bacs à fleurs.

Le Progrès, 30 mars 2009.


Dégradation de la brigade d’Andelot :
un suspect interpellé


Vendredi en fin d’après-midi la brigade de Champagnole a interpellé un jeune homme âgé de 21 ans résidant à Andelot-en-Montagne. Il serait suspecté d’avoir commis des dégradations sur les murs de la brigade motorisée d’Andelot, dans la nuit du 27 au 28 mars, ainsi que sur le tabac-presse.

Placé en garde à vue, il aurait reconnu être l’auteur des graffitis de la brigade. Mais le jeune homme est également suspecté dans une affaire de vol de mobylette à Levier. La brigade de recherches de Champagnole aurait également interpellé deux de ses amis, une jeune femme âgée de 20 ans résidant sur la commune de Levier et un jeune homme âgé également de 20 ans résidant à Andelot. Tous les trois font l’objet d’une convocation ultérieure en justice.

Le Progrès, 28 avril.

Publié dans Autodéfense

Commenter cet article