La CNT pour une "grève interprofessionnelle reconductible"

Publié le par la Rédaction


La Confédération nationale du travail (CNT, syndicat anarcho-syndicaliste) s’est prononcée vendredi pour une «grève interprofessionnelle reconductible» en France, critiquant «lattentisme des directions syndicales».

«Face à la forte mobilisation du 29 janvier où s
est exprimée une révolte massive, dans le privé comme le public contre la politique gouvernementale, lattentisme des directions syndicales démontre une fois de plus que les travailleurs ne peuvent se contenter dattendre leur appel pour une grève dun jour renvoyée aux calendes grecques», déclare dans un communiqué le Bureau confédéral de la CNT en rappelant que la prochaine mobilisation nationale est prévue «pour le … 19 mars».

Selon la CNT, «comme en Guadeloupe et en Martinique, comme dans l
éducation avec la Coordination nationale unitaire, comme ils le font maintenant dans les universités avec les étudiants, les travailleurs doivent imposer leur volonté aux directions syndicales afin de construire un mouvement de grève et de blocage suffisamment large et durable pour faire plier le gouvernement».

«Une grève d
un jour, même massive, ne peut créer un vrai rapport de force. Nous ne paierons pas leur crise, grève interprofessionnelle reconductible !», sexclame le syndicat des anarcho-syndicalistes, qui ne fait pas partie des cinq centrales syndicales «représentatives» reconnues par la loi.

Presse bourgeoise :
AFP, 13 février 2009.
POUR CONTACTER LA CNT DANS LE JURA

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article