Flics, hors de nos écoles !

Publié le par la Rédaction

Police et gendarmerie dans nos écoles !

Après les interventions de gendarmes avec chien dans les collèges et lycées, après les coups sur les lycéens bloqueurs, après les interpellations de parents sans papiers dans les écoles, les forces de l’ordre interviennent dans les écoles primaires contre le mouvement de résistance aux mesures Darcos !

-  Lundi 12 janvier les CRS dispersent un rassemblement de parents à l’occasion des vœux du président devant une école de Saint-Lô.
-  Jeudi 15 janvier, les gendarmes sont venus à l’école de Montarnaud. Ils ont demandé le sens d’une banderole accrochée sur l’école et qui l’avait posée. Ensuite, ils ont demandé les noms et coordonnées de tous les parents d’élèves élus.
-  Mardi 22 janvier à Lodève et à Clermont-l’Hérault les gendarmes enquêtent sur les actions des parents contre les évaluations.
-  Jeudi 29 janvier, deux gendarmes se sont présentés à l’école Mario-Roustan à Mauguio pour demander aux collègues non grévistes de leur donner le nombre de grévistes. Devant le refus ferme des collègues de collaborer, les gendarmes ont insisté arguant qu’ailleurs «on leur avait donné le renseignement». Ils sont finalement partis, de fort mauvaise humeur, sans avoir obtenu satisfaction.

Ailleurs la police (nationale ou municipale) ou la gendarmerie interviennent pour enlever des banderoles, relever des noms, interroger les enseignants… Une fois de plus, le gouvernement nous prouve qu’il n’acceptera aucune contestation et qu’il est prêt à tout pour faire passer ses «réformes», même les plus insensées d’entre elles (évaluation sur la totalité du programme passée en janvier).

Montrons au gouvernement que nous ne nous laisserons pas intimider et répondons à la répression par la solidarité !
Flics, hors de nos écoles !

CNT Éducation 34, 1er février 2009.

Publié dans Éducation

Commenter cet article