Grèce : Les agriculteurs entrent dans la danse

Publié le par la Rédaction

Les agriculteurs bloquent l’autoroute Athènes-Salonique

Plus de 1500 tracteurs ont bloqué [mercredi] après-midi l’autoroute Athènes-Salonique, principal axe qui relie la capitale grecque avec le nord du pays, pour protester contre les prix bas de leurs produits, a-t-on appris de source policière locale.

Les agriculteurs à bord de leurs tracteurs ont perturbé la circulation sur plus de 30 km sur cette autoroute, les véhicules étant obligés d
emprunter des routes secondaires pour rejoindre Salonique ou Athènes, selon la police.

Venus de Karditsa, de Trikala et de Larissa, principales villes de la plaine de Thessalie (centre), les agriculteurs réclament de meilleurs prix pour le coton, le maïs et le blé.

«Nous sommes indignés de l
indifférence du gouvernement (…) ; en 2007 on vendait le coton à 42 centimes par kilo et en 2008 le prix a baissé à 17 centimes», a indiqué aux médias Vanguélis Boutas, président de la Fédération des agriculteurs de Karditsa, menaçant de poursuivre le blocage de lautoroute jusquà ce que leurs revendications soient satisfaites.


Le ministre grec du Développement agricole et de l
Alimentation Sotiris Hatzigakis a assuré mercredi dans un entretien à la télévision publique Net, quil «ferait tout ce quil est possible pour trouver une solution aux problèmes des agriculteurs».

Des routes sur l
île de Crète (sud) ainsi que dans le Nord du pays ont été également bloquées [mercredi] par des agriculteurs, selon lAgence de presse dAthènes (Ana, semi-officielle).

Presse policière-bourgeoise :
AFP/CHDS, 20 janvier 2009.


Effondrement des cours :
Les agriculteurs bloquent plusieurs axes routiers


Plus de 600 tracteurs venus des nômes de Larissa et de Karditsa ont bloqué lundi après-midi lautoroute Athènes-Thessalonique donnant le signal de départ des mobilisations des agriculteurs qui protestent contre les prix trop bas de leurs produits.

Les agriculteurs qui ont bloqué l
autoroute au niveau de la localité de Nikaia, à la sortie de Larissa, ont voulu montrer leur détermination de mener leur combat jusquau bout, en sy installant avec des couvertures, des barbecues et autre matériel de campement.


Les agriculteurs de la région de Thessalie sont particulièrement frappés par l
effondrement des cours du coton, des céréales et du lait.

D
autres régions ont annoncé des mobilisations et des blocages des axes routiers comme à Xanthi et Kavala, dans le Nord-Est, à Livadeia en Grèce centrale et à Hania en Crète, tandis que, dimanche, des agriculteurs avaient déjà bloqué des routes en Macédoine-Ouest.

Presse policière-bourgeoise :
InfoGrèce, 20 janvier 2009.

Publié dans Grèce générale

Commenter cet article