Répression administrative de lycéens de Nanterre

Publié le par la Rédaction

Une exclusion injuste…

Le vendredi précédant les vacances, le conseil de discipline du lycée Joliot Curie (Nanterre, 92) a décidé l’exclusion de Christophe, élève de seconde, pour «absentéisme». En réalité, la proviseure du lycée assume à demi-mot qu
il sagit dune sanction visant un lycéen impliqué dans la mobilisation lycéenne. Sinon, pourquoi lexclure lui, alors que dautres élèves ont autant, voire plus dabsences ?

Les élèves qui assistaient au conseil de discipline n
ont donc pas caché leur colère et leur volonté de ne pas en rester là. Samedi matin, le lycée a été bloqué, une AG sest tenue et les lycéens ont bloqué la route se trouvant devant le lycée pendant quelques minutes, sans que cela ne provoque dincident.

… Et une plainte en prime !

Lundi dernier, Christophe et deux élèves qui assistaient à son conseil, Sahra et Gaelle, ont été contactés par le comissariat de police de Nanterre. La proviseure porte plainte contre eux pour «menaces sur des biens et des personnes» et «outrage à une personne assurant une mission de service public» !

Les lycéennes n
ont fait que prévenir la proviseure dune chose : la sanction visant Christophe ne fera pas cesser le mouvement.

Christophe, Gaëlle et Sahra sont convoqués au commissariat de Nanterre lundi 29 décembre à 9h30. Nous invitons tous ceux qui sont concernés par la répression du mouvement social à se rassembler devant le commissariat pour quils ne soient pas placés en garde à vue, mais quils soient libérés et quaucune poursuite ne soit engagée contre eux !

Liste d’information du réseau Résistons ensemble, 26 décembre 2008
Contre les violences policières & sécuritaires.

Publié dans Éducation

Commenter cet article