Soutien à Espace Noir, coopérative culturelle autogérée d'inspiration libertaire

Publié le par la Rédaction

Ami(e)s d’Espace Noir,
Chères compagnonnes et chers compagnons,

Vous connaissez Espace Noir. Depuis 1986, la coopérative libertaire autogérée propose une vaste animation culturelle et politique dans la région de Saint-Imier, qui la fait connaître bien au-delà de la région. Puisant ses racines dans l
histoire du mouvement ouvrier et de lanarchisme (la région est le berceau de la Fédération jurassienne et de lInternationale anti-autoritaire), Espace Noir se veut un des «bastions» du mouvement anarchiste contemporain, ici et maintenant. Espace Noir expérimente et vit lautogestion dans son fonctionnement quotidien. Espace Noir sert dinfrastructure aux divers mouvements libertaires de la région et au-delà ; il participe aux luttes locales, régionales, nationales et internationales.

Malgré tout cela,
Espace Noir est en danger !


Espace Noir est confronté à des difficultés financières importantes. Suite à une augmentation des charges, aggravée par une période de baisse du chiffre d’affaires de la Taverne, et malgré une récente amélioration, faire face aux factures quotidiennes est un exercice de plus en plus difficile. Les créances s
accumulent avec les menaces qui en découlent. Après des années dactivité, une grande partie de linfrastructure technique et informatique est obsolète, inutilisable dans un avenir proche. Malheureusement sans matériel adéquat, il ny a plus de culture, et il devient difficile de poursuivre nos actions. Pour ne pas en finir et nous permettre de continuer de défendre une culture alternative, une culture de réflexion, de proposition — une culture de lutte ! — nous avons besoin de votre soutien politique et financier, matériel ou autre (diffusion de linformation, organisation de soirées de soutien, liens, échanges…).

Le financement de notre budget dépend essentiellement de l’apport bénévole des travailleurs et du chiffre d’affaires de la Taverne. Enfin, les 300 cotisants à l’Association Culture à Espace Noir et les dons nous permettent d’engranger environ 15'000 francs par année.

La limitation des subventions publiques est un choix qui assure notre autonomie et qui nous permet de prendre position en toute liberté dans le débat public. La contrepartie, économique, est que nous sommes tributaires uniquement des ressources que nous devons générer nous-mêmes par nos activités et notre créativité.

Espace Noir, c
est un lieu social. Il essaie de promouvoir une culture différente, et qui revendique une culture accessible à tous, où chacun peut sy impliquer, sinvestir, participer, se former grâce aux outils mis à disposition. Les travailleurs de la coopérative peuvent s’investir et développer des compétences dans des domaines d’activité variés : animation culturelle, service, cuisine, projection de films, vente de livres, informatique, technique de spectacles, etc.

Espace Noir, c
est un centre de solidarité, un outil pour les luttes politiques et sociales. Par la mise à disposition des locaux de réunion et de matériel divers, et par son implication en tant que telle (Espace Noir appelle à des manifs, prend position régulièrement dans lactualité sociale et politique…).

Une des caractéristiques d’Espace Noir est bien sûr son engagement sociopolitique affirmé. Cet engagement se retrouve dans le mode de fonctionnement (l’autogestion), dans ses choix culturels (week-end sur la mondialisation, contre le racisme, sur le féminisme, le syndicalisme, etc.) mais aussi dans l’action sociale et politique. La solidarité individuelle ou les luttes collectives (soutien aux ouvriers en grève de «La Boillat» Swissmetal, manifestations contre l’extrême droite, création d’une association de chômeurs, etc.) font également partie de ses priorités. Espace Noir participe ou organise des manifestations revendicatives et des mouvements associatifs dans les domaines des luttes ouvrières, de la défense des droits humains et de l’environnement.

Espace Noir pratique aussi la solidarité au quotidien en soutenant les personnes qui en font la demande dans leurs démarches administratives, en les conseillant et en les orientant vers des organismes pouvant les aider.

Espace Noir, c’est une centaine d’événements par année, 24 concerts dans tous les styles, 4 jam sessions, 50 films, 4 pièces de théâtre, 4 expositions, 8 débats et conférences, 4 événements thématiques et 3 actions sociales durant la saison 2007-2008.

Espace Noir, c
est une Taverne, ouverte de 8h15 à 0h30 six jours sur sept. Cest le centre névralgique de la coopérative, elle fait office de place du village. Elle en est aussi le poumon financier.

Espace Noir, c
est une Librairie. Elle dispose dun choix douvrages traitant de lhistoire ouvrière de la région, des classiques de la littérature et des ouvrages de sciences sociales et politiques.

Espace Noir, c
est un Théâtre/salle de Concerts. Il propose une vaste programmation. On y organise des conférences et des débats, des concerts de musique variées, des pièces de théâtre.

Espace Noir, c
est une Galerie. Des expositions dart plastique et thématique sont présentées aux visiteurs.

Espace Noir, c
est un Cinéma. Avec ses 35 places, il est le plus petit cinéma de Suisse et le dernier de toute une région périphérique. On y projette en version originale des films du monde entier, ainsi que des reportages thématiques [sur des sujets] tels que la xénophobie ou la précarité.

Espace Noir, c
est un Info-Kiosque. Il propose un grand panel de la presse alternative, des brochures et des dossiers, ainsi que des projections sur des thèmes engagés.

Espace Noir c’est un poste Internet. De nos jours certaines opérations de la vie courante deviennent difficiles sans un ordinateur avec accès Internet, or tout le monde n’en dispose pas encore. C’est une des raisons qui nous a décidés d’en mettre un à la disposition du public.

On tient à Espace Noir !
Espace Noir tiendra !


Merci d
avance pour toutes vos initiatives, salutations fraternelles.

Pour Espace Noir : Michel Némitz, May Dubuis

Publié dans Solidarité

Commenter cet article