Rapport Varinard : Grève à la PJJ le 15 décembre

Publié le par la Rédaction


La fédération CNT santé social et collectivités territoriales appelle les personnels de la protection judiciaire de la jeunesse à se joindre au mouvement de grève à partir de lundi 15 décembre 2008.

Le rapport de la commission Varinard préconise d
enfermer plus tôt les enfants, que ce soit en prison ou dans les structures à vocation éducative. En effet, le tout répressif que sont les 70 préconisations du rapport propose de mettre fin à toute action éducative en milieu ouvert, en hébergement ou en encore dans le cadre des activités dinsertion. Ces orientations dont les leitmotiv sont la sanction pénale et la punition, la protection judiciaire de la jeunesse les a déjà anticipé. La fin de la la prise en charge des jeunes majeurs, et la pression faite aux juges des enfants et aux directeurs de service pour que la protection des enfants ne soit plus une priorité montre la détermination de ladministration à aller plus vite que la loi. Cela fait plusieurs années que nous dénonçons la dérive pénitentiaire de la protection judiciaire de la jeunesse avec lapparition des centres éducatifs fermés et les établissements pénitentiaires pour mineurs. De plus, ce renoncement à la protection des jeunes va rendre encore plus précaires celles et ceux qui sont en difficulté et qui ne sont pas ou plus considérés comme des «délinquants» après les avoir contraints à se soumettre à la justice.

Nous devons nous mobiliser, non pas pour sauver une administration d’État qui veut que les fonctionnaires fonctionnent à sa guise, mais pour permettre à la jeunesse de ce pays davoir encore le droit à lerreur sans être enfermée. Nous devons aussi exiger la fermeture de toutes les structures privatives de liberté qui sont incompatibles avec la construction de projets vraiment éducatifs.

N’enfermons pas la jeunesse, aidons-la à s’émanciper.

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article