11-Novembre : pour supprimer la guerre, supprimons les armées !

Publié le par la Rédaction


La CNT 34 éducation santé social, le groupe Un autre futur de la Coordination des Groupes Anarchistes et Alternative Libertaire 34 se sont associés pour organiser cette journée contre toutes les guerres.

Depuis bien longtemps les Etats organisent ou soutiennent des conflits continuellement et sur toute la surface de la planète. Depuis une vingtaine d’années, ils ont voulu nous faire croire que ces conflits présentaient désormais un caractère humain et pacificateur. Ils sont menés au nom de des droits de l’homme et pour la défense d’un ordre mondial pacifié et impérialiste. Cette propagande a su freiner les énergies pacifistes et anti-militaristes. L’actualité récente en Afghanistan nous a rappelé qu’une guerre c’est avant tout des êtres humains qui s’entretuent. Nous avons voulu porter une parole antimilitariste car ils nous apparaît qu’elle est toujours d’actualité et peut-être même plus nécessaire qu’auparavant.

Au delà de la condamnation éthique de toutes les guerres, nous tenons à souligner qu’elles ne sont qu’un moment du système capitaliste qui sert entre autres à faire main basse sur les ressources. Ce moment est aujourd’hui devenu omniprésent à cause du développement du complexe militaro-industriel. Celui-ci est d’ailleurs parvenu à s’imposer dans les lieux dépourvus de conflits armés à travers ses prolongations sécuritaires et la création d’un ennemi omniprésent (le terrorisme).

Nous ne pouvons condamner la guerre sans nous attaquer à l’armée dont elle est la principale raison d’être. Tant que des troupes seront formées et des armes inventées et fabriquées, nous ne pourrons vivre en paix. L’armée est en plus de cela une vaste entreprise de décervelage et une arme aux mains de l’Etat pour la défense des classes dominantes et contre toute tentative de renversement du désordre établi. On peut d’ailleurs toujours voir l’armée intervenir dans les conflits sociaux dans différents endroits du globe et ça a été le cas en France dans un passé pas très éloigné.

Construisons ensemble un monde de paix
sans armée, sans Etat et sans capitalisme.


AL, CGA, CNT 34, 7 novembre 2008.

Commenter cet article