La Mairie du 5e arrondissement de Paris dénonce à la police une femme "sans-papiers" venant inscrire son enfant à l'école !

Publié le par la Rédaction

Mme M., femme de ménage, habitait le 12e arrondissement depuis son arrivée en France en 2002. Elle a emménagé avec son fils en mai 2008 dans le 5e arrondissement de Paris.

En juillet 2008, elle se rend à la Mairie du 5e pour inscrire son fils à l’école de son quartier. Curieusement, on lui demande alors si elle possède un titre de séjour, document qui n’a pas à être demandé lors d’une inscription scolaire. Elle répond par la négative.

Fin août, elle reçoit une convocation au commissariat du 5e à laquelle elle ne défère pas. Fin octobre, il est déposé dans sa boîte aux lettres une nouvelle convocation au commissariat «suite à l’inscription de votre enfant à l’école et votre situation alors irrégulière en France». Ce sont donc bien les services de la Mairie du 5e qui ont dénoncé la situation de Mme M. aux services de police.

La politique des quotas, des expulsions programmées, conduit maintenant aux dénonciations qui nous ramènent à de bien tristes souvenirs.

Nous, citoyens, élus, sommes indignés par ces pratiques honteuses qui perdurent encore dans notre République.

Nous ne pouvons accepter que l’exercice de la peur et du désespoir soit organisé et exécuté en notre nom.
Nous serons donc nombreux à accompagner Mme M. au commissariat de police
Jeudi 30 novembre 2008 à 9 heures 30
4, rue de la Montagne Sainte-Geneviève
Paris 5e - Métro Maubert Mutualité

Commenter cet article