Les gendarmes travaillent à saintClaude

Publié le par la Rédaction

Le Taser utilisé pour la première fois par les gendarmes à Saint-Claude

Le pistolet à impulsion électrique, plus connu sous le nom de Taser a été utilisé, vendredi soir, par des gendarmes de la brigade de Saint-Claude.

La scène s’est déroulée dans la rue de la Poyat, à proximité du cinéma vers 22 heures. D’après des témoins, deux individus, alcoolisés, étaient agités. Il y avait de la bagarre dans l’air. Des gendarmes sont venus sur les lieux et l’un d’entre eux a procédé à un tir sur l’un des individus. Le tir d’une de ces armes conduit à la neutralisation de la personne atteinte en coupant momentanément le lien entre le système nerveux et les muscles du corps. La personne atteinte ce soir-là à Saint-Claude a pu néanmoins s’enfuir. L’autre a été emmenée par les gendarmes.

C’est la première utilisation de cette arme par les forces de gendarmerie dans le département du Jura. Cet été, la police avait utilisé ce type de pistolet à Lons-le-Saunier.

Le Progrès (édition du Jura), 12 octobre 2008.



Intervention au Taser : le jeune homme interpellé hier

Il a reçu un coup de Taser vendredi, et a été interpellé hier.

Les gendarmes de la compagnie de Saint-Claude étaient intervenus vendredi soir rue de la Poyat, pour un trouble à l’ordre public. Deux jeunes hommes, visiblement éméchés, avaient perturbé la séance de cinéma à la Maison du Peuple. Et ne s’étaient apparemment pas calmés après avoir été expulsés de la salle. Appelés à intervenir, les forces de l’ordre avaient alors utilisé le pistolet à impulsion électrique, de type Taser, sur l’un des excités. Avant d’interpeller son compagnon. Il n’existe pas de version officielle pour cette intervention : la préfecture du Jura souhaite qu’aucune communication ne soit faite sur le sujet.

Toujours est-il que ce soir-là, l’individu électrocuté n’a pas été emmené à la brigade de gendarmerie. Ce n’est que ce lundi qu’il a été arrêté.

Commenter cet article