Bruits de tôles

Publié le par la Rédaction


Bruits de tôles : une émission qui veut agir pour la suppression des prisons et pour la remise en cause du principe de punition et de contrôle. Nous voulons nous attaquer aux murs plus ou moins visibles des institutions qui diffusent l’enfermement et la soumission dans tous les plis de la société comme la famille, l’école, l’hôpital, les maisons de retraite, celles de la culture et bien d’autres.

Le système judiciaire resserre l’étau sur les pauvres et les insoumis : les classes dangereuses en somme ! Il enferme de plus en plus tôt sous prétexte de délinquance juvénile, de plus en plus souvent en allongeant la liste des délits et pour des peines de plus en plus longues.

Et, malgré une croyance tenace qui veut que la prison soit toujours réservée aux autres, la menace permanente qu’elle laisse planer sur l’ensemble de la population entretient la peur et la soumission.

Longtemps tabou, la prison est devenue un sujet médiatique, à la mode pour spécialistes de toute sorte : sociologues, médecins, politiques, occultant toujours la parole des personnes enfermées.

Bruits de tôles se veut un espace de réflexions sur les enfermements, un lien entre l’extérieur et l’intérieur des murs.

Ce que nous voulons, c’est mettre en évidence les rouages d’un ordre social qui prétend gérer nos vies, nous soumettre à l’État et désamorcer, assimiler, digérer, récupérer toute déviation, colère ou révolte.

Nous rêvons d’une société sans maîtres ni esclaves, sans coupables ni victimes, sans juges ni condamné-e-s.

Commenter cet article