Villefranche: un détenu parvient à se faire la belle en s'échappant d'un fourgon

Publié le par la Rédaction


Transporté à Pont-de-Chéruy (38), mercredi, pour une audition, un détenu de Villefranche a réussi à s’extirper du véhicule de gendarmerie qui le ramenait à la maison d’arrêt en soirée.

Escorté par deux militaires isérois, Fouad Assila, 32 ans, a feint ou fait un malaise, et demandé à ce que la vitre soit ouverte pour avoir de l’air. Cette dernière a été abaissée pour lui permettre de mieux respirer.

Alors que le fourgon se trouvait dans le quartier caladois de la Quarantaine, l’homme aurait réussi à ouvrir la porte arrière du véhicule sécurisé, après avoir porté un coup au gendarme placé près d’elle. Il a bondi à l’extérieur, avant d’être pris en chasse, à pied, par l’escorte.

Réussissant à se faire prendre par un automobiliste qui l’aurait fait sortir à Béligny, il s’est volatilisé. Les premières recherches, mêlant moyens de police et de gendarmerie mercredi soir, se sont poursuivies hier.

L’enquête, confiée à la police, n’avait en fin d’après-midi pas permis de retrouver cet Isérois qui purgeait deux peines pour des délits ; un total de cinq ans de prison.

Valérie Bruno - Le Progrès, 26 septembre 2008.

Commenter cet article