Pétition de soutien à Alan Flicoteaux, contrôleur du travail en correctionnelle !

Publié le par la Rédaction


Pour avoir informé une salariée, un contrôleur du travail traité comme un délinquant est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour violation du secret professionnel !


La relaxe pour Alan Flicoteaux !

Le 24 octobre 2008, Alan Flicoteaux, contrôleur du travail de Seine-Saint-Denis, comparaîtra devant la 15e chambre du tribunal correctionnel de Bobigny pour violation du secret professionnel. Son délit : avoir informé une salariée victime d’un employeur délinquant !

En 2004, cet agent de contrôle de l’inspection du travail communique à une salariée un exemplaire du courrier qu’il a adressé à son employeur concernant les multiples infractions constatées lors d’un contrôle. La salariée en question ayant produit ce courrier devant le conseil de prud’hommes, l’employeur a porté plainte pour violation du secret professionnel et d’instruction. Malgré un non-lieu prononcé en février 2007, l’employeur a obtenu en appel le renvoi du contrôleur du travail en correctionnelle ! Il risque un an d’emprisonnement et 15.000€ d’amende.

Les signataires de cette pétition :
— Soutiennent Alan Flicoteaux qui n’a fait que son travail et exigent sa relaxe !
— Déclarent que les travailleurs ont droit à l’information concernant la délinquance patronale dont ils sont les seules victimes, c’est un droit pas un délit !
— Appellent à une large mobilisation devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny le vendredi 24 octobre 2008 à partir de 12 heures pour le soutenir.

Union locale CGT de Roissy-CDG, 15 septembre 2008.

Publié dans Solidarité

Commenter cet article