Les Anarchistes contre le Mur - Tournée en France septembre 2008

Publié le par la Rédaction

Tournée d’un militant israélien : Les Anarchistes contre le Mur

Gaï Davidi, documentaliste israélien, objecteur de conscience et militant du groupe les Anarchistes contre le Mur, sera en tournée dans onze villes françaises du 15 septembre au 1er octobre. Cette tournée se tient à l’initiative conjointe de l’UJFP (Union juive française pour la paix) et l’OCL (Organisation communiste libertaire).

Fondé en 2003, les Anarchistes contre le Mur est un groupe très actif en Israël, avec une présence forte aux points chauds le long du Mur de séparation en Cisjordanie occupée. Au cours des années, plusieurs villages affectés par le Mur se sont révoltés et se sont structurés en comités locaux de résistance. Ce soulèvement populaire palestinien, impulsé et soutenu par les Anarchistes contre le Mur, a porté ses fruits. La construction du Mur a été ralentie dès 2004. Ce mur ne sert pas à protéger la population civile israélienne, mais sert de rempart à l’acquisition illégale de nouveaux terrains en vue d’élargir et d’agrandir les colonies aux seins des territoires occupés. Il n’est que l’un des éléments d’une machine d’apartheid beaucoup plus complexe et subtile faisant intervenir côte à côte le système judiciaire et militaire. Malgré ce mur, les Anarchistes maintiennent leur présence durant les diverses manifestations organisées par les comités populaires palestiniens locaux, programment de nouvelles actions directes visant à enrayer ce mécanisme. En effet, le mur est une machine qui nécessite une surveillance ainsi qu’un entretien permanent. À grande échelle et long terme, les coûts excessifs de réparation d’entretien et de surveillance pourraient rendre inefficace ce projet.

«In Working Progress» (30 mn, 2006. Version en hébreu sous-titrée en français). À l’Ouest de Ramallah, une nouvelle ville est en construction : Modi’in Illit. Les grandes entreprises en bâtiment para gouvernementales profitent de l’occasion, protégées par l’infrastructure de sécurité israélienne pour étendre de manière illégale le chantier destiné à l’arrivée de nouveaux colons. Les ouvriers palestiniens, employés dans des conditions misérables, contribuent, paradoxalement, à la destruction de leur terre et à la construction du mur qui protègera Modi’in Illit.


Dates
Reims : lundi 15 septembre à 20h30
au 51 rue de Landouzy.
Lille : mardi 16 septembre.
Caen : mercredi 17 septembre à 20h30
à la Salle de la Grande Delle dans le quartier de la Grande Delle à Hérouville St-Clair.
Cherbourg : jeudi 18 septembre.
St-Nazaire : vendredi 19 septembre à 20h30
au Lycée expérimental, 17 boulevard René-Coty.
Nantes : samedi 20 septembre à 15h30
à B17, 17 rue Paul-Bellamy.
Bordeaux : lundi 22 septembre.
Marseille : mardi 23 septembre à 20h30
au Restaurant Les Grandes Tables, Friche de la Belle de Mai, 41 rue Jobin, 13003.
Lyon : mercredi 24 septembre à 20 heures
à la Maison des Passages, 44 rue Saint-Georges, 69005 Lyon.
Grenoble : vendredi 26 septembre à 19 heures
à la Salle Millet, 11 rue Millet, 38000 Grenoble.
Paris : mercredi 1er octobre à 19h30
à la Maison des Associations, 1 rue Frédérick-Lemaître, 75020 Paris.

Pour faire face à leurs nombreux frais (coûts de représentation légale, juridique, transports…) le collectif Anarchistes contre le mur a besoin de soutien. C’est ainsi qu’une solidarité financière sera organisée.

Publié dans Solidarité

Commenter cet article