Radios libres en lutte !

Publié le par la Rédaction


La Radio Numérique Terrestre (RNT) vient d’être lancée par lÉtat, elle vise à remplacer la bande FM dici quelques années. Concrètement, les radios devront basculer sur la bande numérique, et les fréquences FM seront vraisemblablement livrées aux appétits des opérateurs de la téléphonie mobile et de la navigation aérienne. Or aucune radio associative non commerciale nest actuellement en mesure de diffuser en numérique.

Les radios associatives non commerciales vivent principalement de subventions (notamment du Fonds de Soutien à l
Expression Radiophonique ou FSER, créé pour garantir lexistence dun secteur à but non lucratif), et dans une moindre mesure des cotisations de leurs adhérents, échange de programmes ou concerts de soutien. Or les subventions sont en chute libre, notamment celles du FSER, qui pourraient baisser de 30% dès 2009, et ce au moment même où on demande aux radios dinvestir massivement pour le passage au numérique.

La norme choisie, le T-DMB, a tout pour déplaire : la France est le seul pays européen à avoir opté pour cette norme-là, qui n
a pas été construite pour la radio mais pour la télévision numérique. Cest la norme la plus chère, la plus gourmande en ressources (permettant donc de diffuser moins de radios), de moins bonne qualité sonore que dautres normes. Mais les antennes commerciales et les grands réseaux de radio pourront passer de la publicité en meilleure définition, et faire de la simili-télé par webcam interposée.

On n
a pas demandé lavis des auditrices et des auditeurs, mais on attend deux quils remplacent docilement les six postes radios estimés par foyer, par des récepteurs numériques pour linstant inexistants en France, et bien plus coûteux que les transistors classiques. Ou bien quils nécoutent plus la radio que dans loreillette, sur leur téléphone portable, lecteur mp3 ou autoradio.

Une coordination s
est donc constituée pour faire entendre la voix des radios libres et les associer aux mouvements sociaux actuels. Si vous êtes une auditrice, un auditeur, une association, un média à but non lucratif, rejoignez-nous et faites-vous entendre sur notre site web, où vous trouverez un appel/pétition, des jingles et plus dinfos. Mettre en danger les radios associatives non commerciales, cest attaquer lensemble du secteur associatif et du mouvement social.

Publié dans Solidarité

Commenter cet article