Luttes syndicales dans l'hôtellerie à Montréal

Publié le par la Rédaction


Débrayage à Montréal, le 8 août 2008
Le 8 août, une quinzaine de syndicats CSN de l’hôtellerie de Montréal débraient et se rassemblent devant le Hyatt Regency, en grève depuis trois semaines. Douze heures plus tard, l’employeur entend finalement raison et conclut avec le syndicats du Hyatt une première conréalvention collective à Montréal dans le cadre de la ronde 2008 de négos coordonnées dans l’hôtellerie.


Assaut festif au Reine-Élisabeth, le 18 juillet 2008
Le 18 juillet au matin, un commando composé de 800 membres de 14 syndicats d’hôtels de la grande région de Montréal ont pris d’assaut le Reine-Élizabeth durant plus d’une heure pour réclamer une intensification des négociations dans tous les hôtels. Une opération festive réussie que nous entendons bien rééditer si les pourparlers ne progressent pas de façon satisfaisante.

Reçu d'un correspondant, le 21 août : Je me trouve très gêné par cette petite vidéo (sans le minimum d'explication) qui montre l'occupation de l'hôtel Victoria. Je connais une partie de la réalité syndicale au Québec, car j'ai une partie de ma famille syndiquée au Québec. Cette forme de lutte est en vogue dans les syndicats altermondialistes ; je trouve bizarre que vous puissiez passer un jour Debord et le lendemain l'apologie de la pire collaboration syndicale (les syndicats sont liés au contrat de travail, ils possèdent leur propre salle de sports... leur propre dispensaire de soins), alors qu'actuellement le patronat peut casser le contrat la veille et ressigner le lendemain.

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article