Magalie Christophe est relaxée !

Publié le par la Rédaction


Hier, le 15 juillet 2008 au Tribunal de Bordeaux, Magalie Christophe, prévenue dans une affaire de violences et outrages à la force publique, a été relaxée !

Magalie
Christophe avait été interpellée le 10 juillet 2008, en marge d’un rassemblement de soutien aux douze prévenus comparaissant pour la traçabilité de maïs Mon 810 stocké en silo.

Elle s’interposait de façon non violente à l’arrestation musclée d’un père se déroulant sous les yeux de son enfant. Elle a pour cette raison été mise en garde à vue plus de 40 heures.

Les policiers (partie civile) l’ayant accusée de les avoir blessés, ont été déboutés.

Les témoignages des
Faucheurs volontaires présents lors des faits, ainsi que de José Bové comme témoin de moralité, ont permis de démontrer les incohérences d’un dossier qui visait à faire passer les Faucheurs volontaires pour des personnes violentes.

Une centaine de citoyens sont venus la soutenir lors de sa présentation en comparution immédiate au Tribunal de Bordeaux.

Ce délibéré démontre que l’acte citoyen qui consiste à faire respecter le droit des personnes est encore possible pour chacun d’entre nous. Magalie Christophe reste vigilante et tient a exprimer sa solidarité vis à vis des nombreux citoyens poursuivis pour «délit de solidarité».

Le comité de soutien à Magalie Christophe, 17 juillet 2008.

Publié dans Solidarité

Commenter cet article