Smoby : deux nouvelles têtes tombent

Publié le par la Rédaction


Lex-directeur financier vient dêtre incarcéré et lavocat du groupe placé sous contrôle judiciaire après le versement dune caution de 500.000 euros.

Alors que la détention provisoire de Jean-Christophe Breuil, incarcéré depuis le 27 mars, a été prolongée le 11 juillet, on apprenait hier que deux autres personnes venaient d
être mises en examen dans cette affaire.

L
avocat du groupe, Me Jacquet, qui demeure à Lyon mais est inscrit au barreau de Dijon, a été placé en garde à vue fin juin dans les locaux des services financiers de la direction interrégionale de police judiciaire (DIPJ) de Dijon. La DIPJ de Dijon avait été saisie en octobre dernier par la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy, qui a compétence sur le Jura.

Déféré le 23 juin dernier devant cette juridiction, Me Jacquet a été mis en examen des chefs d
abus de biens sociaux, complicité dabus de biens sociaux et recel dabus de biens sociaux. Il a été placé sous contrôle judiciaire après le versement dune caution de 500.000 euros, ce qui donne une idée des sommes détournées.

Des millions d’euros détournés

Le dernier rebondissement a eu lieu ce mardi avec le placement en garde à vue de Gérard Bondier, ancien directeur financier du groupe Smoby, aujourd
hui retraité. Déféré à son tour devant le JIRS de Nancy, il a été mis en examen des chefs dabus de biens sociaux, complicité de recel dabus de biens sociaux, blanchiment en bande organisée et complicité de présentation et de publication de bilan inexact.

Gérard Bondier a été placé en détention provisoire mercredi soir. Les investigations se poursuivent pour achever de mettre à jour toute l
ampleur des détournements. Il apparaît désormais clairement aux enquêteurs que des millions deuros ont été détournés à des fins personnelles via un enchevêtrement de sociétés off-shore.

On s
attend prochainement à de nouvelles mises en examen, notamment au sein de la famille Breuil.

Serge Dumont
Le Progrès (édition du Jura), 18 juillet 2008.


Smoby : l’ex-directeur financier écroué

Lex-directeur financier de Smoby, Gérard Bondier, a été mis en examen pour abus de biens sociaux, complicité et recel dabus de biens sociaux et blanchiment en bande organisée et écroué (voir notre édition dhier).
Lancien avocat de Smoby, Me Pierre Jacquet, a été mis en examen pour abus de biens sociaux et recel dabus de biens sociaux.

L
ex-directeur financier, 60 ans, retraité, a été interpellé mardi et placé mercredi sous mandat de dépôt, alors que lancien avocat de Smoby, 64 ans, avait été placé fin juin sous contrôle judiciaire avec une caution de 500.000 euros.

Les mises en examen interviennent dans le cadre d
une enquête sur des malversations financières commises chez Smoby-Majorette, pour lesquelles lancien PDG et petit-fils du fondateur du fabricant de jouets, Jean-Christophe Breuil, se trouve en détention provisoire depuis le 27 mars.

M. Breuil, mis en examen, entre autres, pour abus de biens sociaux et blanchiment en bande organisée, a vu sa détention provisoire prolongée le 11 juillet, a indiqué la JIRS-Nancy. Il a fait appel de cette décision, selon son avocat Me Alain Ribeyre.

Le Progrès (édition du Jura), 19 juillet 2008.

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article