Dans le Jura comme ailleurs, désarmons la milice du capital !

Publié le par la Rédaction

La police utilise le Taser pour maîtriser un forcené

Pour la première fois à Lons, le pistolet à impulsion électrique a été utilisé par les forces de police, lors de la fête de la musique, contre un individu de 37 ans au comportement agressif.

La police a utilisé pour la première fois à Lons le pistolet à impulsion électrique Taser. Les faits se sont déroulés vers 2 heures 10, dimanche matin, après la fête de la musique. Les fonctionnaires contrôlaient un automobiliste qui avait eu un comportement routier dangereux dans le centre-ville. Des personnes qui se tenaient non loin ont alors pris les policiers à partie. Ils les ont notamment injuriés. La patrouille — ayant du mal à tenir l’attroupement à distance — a demandé du renfort. Un homme de 36 ans a été interpellé et devra répondre d’outrage. Un second, âgé de 37 ans, s’est révélé très agressif et particulièrement difficile à maîtriser. À tel point que les fonctionnaires ont dû faire usage du Taser. Le forcené devra également rendre compte à la justice de ses agissements. Les deux hommes, domiciliés à Lons, étaient déjà connus des services de police.

Un peu plus tôt, la police avait déjà interpellé un adolescent d’une quinzaine d’années en possession d’un morceau de cannabis place des Marronniers.

Au début de la fête de la musique, peu avant 19 heures dans la soirée qui a précédé ces faits, une patrouille avait trouvé un gramme de résine de cannabis et un couteau à cran d’arrêt sur un autre jeune, domicilié sur le Plateau, qui se trouvait dans le secteur du Puits Salé.

Presse jaune, 24 juin 2008
(Jean-François Butet, Le Progrès - édition du Jura).


Commenter cet article