Résistance active contre la machine à expulser

Publié le par la Rédaction


Dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 juin, cinq institutions participant activement à la traque et à la «gestion» des sans-papiers ont été attaquées, à Lyon. Leurs vitres ont été brisées et leurs façades peinturlurées.

¶ L’ANAEM (ex OMI), qui gère la main d’œuvre étrangère et organise les retours volontaires vers les pays d’origine :
«L’ANAEM DÉPORTE ET HUMILIE».

Air France, qui permet la déportation quotidienne des sans-papiers :
«NON À LA DÉPORTATION DES SANS-PAPIERS».

¶ La Police de l’Air et des Frontières, qui réprime, contrôle et déporte les sans-papiers :
«PAF = NAZI».

¶ Un bureau de vente Bouygues Immobilier, qui construit les prisons et les centres de rétention :
«NON AUX PRISONS».

¶ Une agence BNP, qui exploite et livre les sans-papiers.

SOLIDARITÉ AVEC LES ENFERMÉ/ES,
AVEC OU SANS CHLORATE !


Rebellyon, 11 juin 2008.

Publié dans Solidarité

Commenter cet article