Vagabondage spécial

Publié le par la Rédaction

Écœurants et fornicatoires comme un couple d’inspecteurs en civil, Dédé Breton et le Soulèvement de la jeunesse continuent un flirt assez poussé. Cela avait commencé par un article dun certain François Du… dans le bulletin dinformations surréalistes ; cela doit continuer par la collaboration de Dédé-les-Amourettes au Soulèvement.

Quand Beylot remplace Nadja, le voilà l
amour fou… En 1927, les surréalistes demandaient la liberté de Sacco et Vanzetti ; en 1953 ils se commettent avec une publication qui tire ses subsides des Renseignements généraux et de lAmbassade américaine.

Les Lettristes écrivaient déjà en 1947 : «… d
ailleurs Breton na jamais prétendu être un bon stratège : il sest offert, lui et sa génération, à toutes les croyances, à tous les espoirs, à toutes les boutiques. On na pas su le prendre et il est resté.»

Mais les faits et gestes du vieux beau sur le retour ne nous intéressent plus. Il n
est pas question de mettre en cause le Surréalisme de lâge dor. Il faut seulement séparer certaines valeurs déjà historiques de lactivité sénile du partisan chauve du maccarthysme, de lactionnaire de lassassinat des Rosenberg.

Internationale lettriste
Internationale lettriste no 3, août 1953.

Publié dans Debordiana

Commenter cet article