Vive le Jura Libertaire !

Publié le par la Rédaction


«Outre qu’il est certain que le corps dont on nous fait peur, a ses playes et ses infirmitez qui le travaillent, et qui ne laissent pas d’estre dangereuses, quoy qu’elles soient couvertes de quelque apparence de santé. Et ne doutez pas que la guerre venant à le taster, et à le presser de tous costez, elle ne trouve incontinent ce qu’il y a de foible et de douloureux en ses membres, et que sous ce fard et cette peinture de grandeur qui pipe le monde, on ne découvre des parties gastées, et des ulceres peut-estre incurables.»
Jean-Louis GUEZ de BALZAC, Le Prince.

«Mais comme la réflexion et la pensée ont supplanté les beaux-arts, l’action et l’intervention sociale supplanteront désormais la véritable philosophie. Aussi la conscience, à cet instant précis, se hâte-t-elle de pénétrer partout et à peine parvenue à elle-même, cherche maintenant à précipiter l’action.»
August von CIESKOWSKI, Prolégomènes à l’Historiosophie.

«Mais de l’histoire on ne sait plus retirer le fruit ni goûter la saveur qu’elle contient. Aussi la plupart de ceux qui la lisent s’arrêtent-ils au seul plaisir que leur cause la variété d’événements qu’elle présente ; il ne leur vient pas pour autant en pensée d’en imiter les belles actions : cette imitation leur paraît non seulement difficile, mais même impossible ; comme si le ciel, le soleil, les éléments et les hommes eussent changé d’ordre, de mouvement et de puissance, et fussent différents de ce qu’ils étaient autrefois !»
Le Joujou dialectique.

«Est-ce que la proposition honnête et modeste d’étrangler le dernier jésuite avec les boyaux du dernier janséniste ne pourrait amener les choses à quelque conciliation ?»
Jean MESLIER, lettre à Claude-Adrien Helvétius, 11 mai 1671.

Le JURA LIBERTAIRE
Au Coffre-Fort, rue de Bonneville, 39200 saintClaude

Publié dans Au Coffre-Fort

Commenter cet article