Un autre futur

Publié le par la Rédaction

I. L’Espagne en rouge et noir
1. Je demande la parole (1870-1936)

50 ans après, l’histoire des anarcho-syndicalistes espagnols, qui menèrent une révolution autogestionnaire au cœur de la guerre civile.
Ce film est né de la volonté des vieux libertaires espagnols de reconstituer la mémoire collective de leur génération, et de nous en laisser témoignage. Dispersés par l’exil, affaiblis par l’âge, ils ont gardé une étonnante jeunesse lorsqu’il s’est agit de se lancer, une fois encore, dans une aventure commune.
À Barcelone en 1936, la révolution qu’ils faisaient, ils l’ont filmée.
Aujourd’hui, ils donnent à voir ces images lyriques arrachées au temps et aux persécutions, pour que leur témoignage et leurs vies ne se dissolvent pas dans l’oubli.

I. L’Espagne en rouge et noir
2. Sous le signe libertaire (1936-1937)

I. L’Espagne en rouge et noir
3. Il n’y a plus de fous (1937-1945)

II. Contre vents et marées (1945-1975)
L’exil et la résistance des anarchistes après 1945 jusqu’à la mort de Franco.
Voici un autre volet du film Un autre futur, dernier épisode de la «saga» des libertaires espagnols dans la résistance à Franco. Ils maintiendront tout ce qui fait leur force et leur singularité ; la permanence de leur propre culture, ils connaîtront tout ; la clandestinité, l’exil, les grèves, la résistance armée…
C’est le sacrifice d’une génération qui, durant un demi-siècle, n’a pas admis qu’on efface de la mémoire collective une expérience singulière qui n’a fait aucune concession aux idéologies totalitaires du XXe siècle. À travers quelques portraits exemplaires et des images d’archives inédites, l’histoire de cet exil et de cette résistance.

Film de Richard Prost

Publié dans Formation

Commenter cet article