Un 1er mai lyonnais en rouge et noir

Publié le par la Rédaction

5000 personnes ont manifesté dans les rues de Lyon à l’appel des syndicats ce 1er mai.

L’occasion de dénoncer le nouvel allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein, la casse des services publics et de l’Éducation nationale en particulier et demander des augmentations de salaires. La CNT se félicite plus particulièrement de la réussite du cortège «rouge et noir pour la lutte des classes» qui a rassemblé plus de 800 manifestants du rectorat à la place Sathonay. Le mécontentement des travailleurs du privé comme du public va croissant. Des centaines de sans-papiers occupent leurs lieux de travail ; toutes les semaines, les lycéens manifestent. Aujourd’hui, c’est bien à un choix de société que nous avons à faire.

Pour la CNT, notre camp est clair : faire converger les luttes et exiger une autre répartition des richesses, pour satisfaire les besoins de tous et toutes et en finir avec le capitalisme et son cortège de misère. D’ores et déjà, la CNT appelle à manifester le 15 et le 22 mai pour la défense des services publics et de la protection sociale solidaire. Faisons de ce mois, le déclencheur d’un grand mouvement émancipateur répondant à notre volonté de transformation sociale !

Plus que jamais, la rue est légitime !

Union départementale des syndicats CNT du Rhône

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article