Appel de la Coordination lycéenne de Besançon

Publié le par la Rédaction

Nous avons le regret de vous annoncer la mort prochaine de l’Éducation nationale !

Il est encore temps de réagir
face aux ravages de la politique ministérielle.


8800 postes supprimés dans l’Éducation secondaire
Pour nous, lycéens cela correspond à une ambiance de classe de plus en plus difficile à vivre : 35 élèves par classe, une impossibilité pour les enseignants d’aider les élèves en difficulté, des cours de moins en moins approfondis…

Des options menacées
La possibilité de pouvoir étudier des matières optionnelles telles qu’Arts Plastiques, Histoire de l'Art, Musique, Sport, LV3, Théâtre… pourrait être supprimée pour des raisons économiques. Ainsi c’est tout l’apport culturel de l’école qui est mis à mal.

Un baccalauréat unique ?
Une volonté de réforme qui vise à supprimer les différentes filières et les remplacer par un bloc commun : c'est la pluralité de l'enseignement qui est remise en cause. Sans oublier la disparition des BEP et le Bac Pro en 3 ans au lieu de 4 ans.


Menacer l’école c’est menacer notre avenir : réagissons !

Manifestation le mardi 29 avril à 14 heures
place de la Révolution à Besançon


Publié dans Éducation

Commenter cet article