Temps Maudits : appel à contribution

Publié le par la Rédaction


Les Temps Maudits recherchent des contributeurs pour un dossier dont l’idée est détaillée dans le texte suivant.

La revue de la
CNT, Les Temps Maudits, va consacrer un numéro aux expériences autogestionnaires actuelles et à la question de leur impact face au capitalisme. Sans viser l’exhaustivité, nous nous ferons le relais d’expériences, concrètes et significatives, qui permettront de susciter le débat sur la valeur des différentes références à l’autogestion.

Les articles envisagés fourniront d’abord des descriptions actuelles de mode de fonctionnement autogéré, par exemple dans le domaine économique, mais sans se fermer à d’autres secteurs. Cela pourrait constituer un relais utile à ce qui se présente souvent comme une «alternative» au système, en en dessinant réussites ou difficultés dans la mise en pratique de ses propres principes. L’objectif principal de ce numéro ne sera pas de fournir un catalogue, mais bien de mettre en œuvre une évaluation critique, quoique sans sectarisme, de ces différents engagements, afin de susciter une réflexion globale.

Plusieurs enjeux traversent en effet ce thème, qui seront abordés en tant que tels ou à partir de ces exemples. D’abord, si l’on considère le caractère minoritaire de ces initiatives, la question se pose de leur capacité à passer outre un contexte capitaliste imposant, pour se développer ou simplement éviter de n’incarner, en lieu et place d’un changement sociétal égalitaire et émancipateur, qu’un repli sur soi, n’entrant pas fondamentalement en rupture avec le système. Ce problème renvoie à la bonne articulation à trouver entre des situations toujours spécifiques, les luttes sociales et ces alternatives, qui peuvent aussi incarner la possibilité encourageante de mettre en pratique certains principes ou répondre, dans des situations de crise, à des besoins élémentaires. Par ailleurs, la question doit aussi se poser de la récupération de la revendication d’autogestion par le capitalisme, par exemple à travers le management, ou de la tension entre syndicalisme et coopératives, organisation sur des bases de classe et «petite entreprise».

Finalement, c’est bien à une interrogation sur la redéfinition du sens d’un engagement anticapitaliste et sur la place qui occupe la référence autogestionnaire, à partir également mais sans exclusive, de l’exemple des mouvements sociaux et des pratiques syndicalistes révolutionnaires et anarcho-syndicalistes, que ce dossier voudrait aboutir.

Les Temps Maudits - Syndicat de l’Éducation CNT
4 résidence du Parc, 91120 Palaiseau

Publié dans Agitation

Commenter cet article