Attention !

Publié le par la Rédaction



Le Comité de presse qui siège escalier C au deuxième étage, bibliothèque Gaston Azard, ne représente que lui-même. Il s’agit en l’occurence d’une dizaine d’étudiants-journalistes soucieux de donner dès maintenant des gages à leurs futurs employeurs et à leurs futurs censeurs.

Ce Comité, qui essaie de monopoliser les contacts avec la Presse, refuse de transmettre les communiqués des instances régulièrement élues par l’Assemblée générale.

Ce comité de presse est un comité de censure : ne plus s’adresser à lui.

Les différents comités, commissions, groupes de travail, peuvent s’adresser directement à l’A.F.P. (Agence France Presse) 508 45 40 ou aux différents journaux :
Le Monde : 770 91 29.
France-Soir : 508 28 00.
Combat : laisser un message à M. Robert Toubon, CEN 81 11.
Les différents groupes de travail peuvent, sans intermédiaire, en piétinant les bureaucrates mal dissimulés, dire quand ils veulent, ce qu’ils veulent.

Les journalistes peuvent, en attendant l’Assemblée générale de ce soir où seront prises de nouvelles décisions, s’adresser au Comité d’occupation et au Comité de coordination élus par l’A.G. d’hier soir.

Tous ce soir à l’Assemblée générale pour mettre à la porte les bureaucrates :

Comité d’occupation de l’Université autonome et populaire de la Sorbonne,
16 mai à 17 heures



Dossier Mai 68

Publié dans Debordiana

Commenter cet article