IUFM de Chambéry : défaite pour l'armée !

Publié le par la Rédaction


Comme nous vous l’avions expliqué dans les messages précédents, nous avions lancé un appel au boycott de cette journée de formation des professeurs par l’armée.

Cet appel a visiblement été bien suivi, puisqu’une quarantaine de jeunes profs étaient présents … dans un amphithéâtre de 250 places.

Les effectifs ont même encore diminué lors des tables rondes prévues l’après-midi !

Ce type d’action montre qu’il est toujours nécessaire d’être actifs pour s’opposer à ce qui parait pourtant parfois comme une fatalité.

Certes, l’armée est venue. Mais le boycott a été suivi, et la venue de militaires a clairement été perçue comme quelque chose n’allant pas de soi.

Cerise sur le gateau, des tags avaient fleuri devant l’université de Savoie et devant l’IUFM, sur le sol, devant les entrées : «Non à l’armée à l’école», pouvait-on lire en rose fluo.

Des tags que l’université essaya sans succès de camoufler en garant dessus une voiture (garer une voiture sur le trottoir, en toute illégalité, on a vu mieux comme civisme…). Deux jours après, les tags avaient disparu.

Nous espérons pour notre part que les professeurs, stagiaires ou titulaires, sauront reconduire ce type de luttes de terrain.

Salutations antimilitaristes à toutes et tous.

F.A. de Chambéry, 3 avril 2008

Commenter cet article