Police partout : Assassinats à Joinville ?

Publié le par la Rédaction


Baba Traore est la troisième personne tuée par ces courses poursuites qui se terminent toujours au même endroit : ce fameux pont qui surplombe de très haut la Marne. À chaque fois le même scénario, la même police du 94.

Dans cette eau où la mort les a tous poussés.

Pour Michael jeune tagueur, qui a pris peur, il est parti en courant en voyant la BAC : la BAC du 94 l’a pris en chasse ; ses parents confirment qu
étant phobique de leau ne nageant pas, ce nest pas compréhensible, et pourtant… il aurait sauté de lui-même… mort noyé.

Puis deux ans après, la voiture garée en stationnement avec tous les papiers, carte bleue… et son conducteur en règle, un black, lui aussi «poursuivi», se «jette» au même endroit de ce pont maudit de Joinville qui surplombe de très très haut la Marne maudit ou la BAC du 94 et la police du 94, s
exercent à la course poursuite… mort noyé.

Puis hier, c
est le tour de Baba TRAORE, Malien de 29 ans, il voulait échapper à un contrôle de police, toujours les mêmes flics du 94, sur ce même pont, lui aussi «se jette» de ce pont pourtant très élevé… il décède peu après dun arrêt cardiaque.

Tous tombés au même endroit… tous «sautent»… tous se noient.

Alors BABA TRAORE : c
est la troisième mort toujours la même BAC et police du 94.

Nous ne pouvons plus tolérer ces actes, cette impunité !

Ce soir environ 200 manifestants après un rassemblement devant le CRA de Vincennes , sont allés bloquer la circulation et se rassembler, sur ce pont maudit, à la sortie du RER de Joinville-le-Pont : là ou Baba, lui aussi… est mort noyé au même endroit… POUVOIR ASSASSIN.

Sur le pont, la colère était forte, et ceux qui iront demain pourront lire sur le pont, ce qui a été inscrit ce soir sur la chaussée et sur le pont : «Pouvoir assassin, fermeture des centres de rétention, ici la police a tué pour la 3e fois».

Rassemblement demain dimanche à 17h
Pont de Joinville - RER A / JOINVILLE


Infozone, 6 avril 2008.

Commenter cet article