"Malveillance"

Publié le par la Rédaction

Retards pour les TGV après des actes de malveillance

Des actes de malveillance sur la ligne TGV Paris-Marseille à hauteur de Claveyzon (Drôme) ont entraîné des retards jusqu’en début d’après-midi. Près de 4 mètres de câbles de signalisation ont été incendiés.

De 4h30 à 8h45, les trains ont roulé au ralenti et ont accusé environ une demi-heure de retard. Ensuite, les besoins de l’enquête de gendarmerie et des travaux de réparations ont nécessité le passage des TGV sur la ligne classique, dans les deux sens, entre Valence et Lapalud, ainsi que le détournement par Perrache de ceux qui habituellement contournent Lyon par Saint-Exupéry. Les retards ont alors été de l’ordre de une heure à 1h15 sur l’axe Paris-Marseille. Retards aussi pour les TGV assurant dans chaque sens la liaison Lyon-Marseille.

Les TGV ont pu, de nouveau, emprunter leur ligne attitrée à 14h20 mais le passage d’une centaine de trains supplémentaires par le centre de Lyon a aussi eu des incidences sur la bonne marche du trafic régional.

Un acte semblable de malveillance a été constaté vers 4 heures à hauteur de Saulieu en Côte d’Or sur cette même ligne TGV Paris-Marseille. Il a entraîné des retards jusqu’à 9 heures du matin.

La SNCF a déposé plainte dans les deux cas.

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article