Anarchistes de tous les lycées : unissez-vous !

Publié le par la Rédaction

Cette année encore les lycéens ont démontré leur capacité à s’organiser et à lutter en dehors des cadres conventionnels des partis et des syndicats. Depuis la lutte dite anti-CPE, l’habitude s’est prise un peu partout en france de monter des comités de luttes de lycéens autogérés : le mouvement lycéen s’organise de plus en plus et gagne en expérience et en maturité…

Cependant malgré ces évolutions le mouvement lycéen pèche notamment sur un point : le manque d’orientation et d’idéologie claire. En effet ceux d’entre nous qui nourrissent des aspirations révolutionnaires sortent bien souvent aigris des AG, aux forts relents de social-démocratie et de réformisme nauséabond. C’est pourquoi nous appelons les lycéens anarchistes à se rencontrer et à s’organiser. Dans la région Midi-Pyrénées Nord des prises de contacts ont déjà été effectuées entre lycéens de Montauban, Moissac, Caussade, Castelsarrasin, Agen (47)…

Afin de donner une couleur politique à nos combats, nous autres anarchistes devons diffuser nos idées contre le Capitalisme, l’État et la Domination, prôner la lutte globale, l’action directe, l’abstention active

Participons aux comités de luttes pour y défendre nos positions, nos idées et proposer nos modes d’actions. Groupons-nous et agissons dans nos villes et nos lycées. Éditons notre propagande (journaux, tracts, affiches…), organisons des actions, ouvrons des lieux (espaces-co, locaux…).

Mais surtout ne restons pas isolés, contactons-nous, coordonnons-nous ! Rencontrons-nous lors d’Assemblées régionales non-décisionnelles afin de nous coordonner, de rester unis et solidaires mais aussi de préserver l’autonomie des groupes locaux selon le principe du fédéralisme libertaire.

C’est organisés que nous serons une véritable force révolutionnaire.

Retrouvons-nous le samedi 9 février à Toulouse au 7 rue saintRémésy à 15h pour une première Rencontre régionale des Lycéens anarchistes et pour un bilan et perspectives des luttes actuelles. Le couchage peut être organisé sur Toulouse et ses environs pour ceux qui viennent de loin. Il va sans dire que les lycéens n’habitant pas dans la région Midi-Pyrénées sont les bienvenus.

La lutte est à nous, organisons-la !!!

Publié dans Éducation

Commenter cet article